Accueil

EDITO 2018

Une saison qui décline l’art clownesque sous toutes ses formes, de la dénonciation par le rire, jusqu’au chant. Des clowns qui n’ont pas tous un nez rouge, pas forcément de costume non plus, mais qui ont cet art poétique de soulever l’absurde, le drame, les petits riens, cet art de pouvoir nous faire rire de tout, de rien, cet art qui décale les choses et nous permet de les redécouvrir sous un tout nouvel angle…

Le Théâtre de Pierres est situé en milieu rural à Fouzilhon (34), un village viticole de 200 habitants. Construit dans un ancien chai, ce bâtiment de pierres simple et modeste offre en son sein un magnifique plateau et une jauge de 92 places.

Géré par des bénévoles, le lieu est ouvert au public de mars à novembre et propose trois temps forts : une saison culturelle tous les mardis au printemps et à l’automne, des grandes soirées en plein air au mois d’août:”Les Tréteaux d’été” et “Le Festival des pianos” (en alternance) et enfin un événement autour du conte et du vin fin septembre. Le Collectif TDP, composé d’artistes pluridisciplinaires, est en résidence permanente sur le lieu et en a la direction artistique.

L’association propose également des scènes ouvertes aux enfants intégrées à la programmation, des séances scolaires, des stages de théâtre, de conte et des activités d’éveil artistique auprès de scolaires ou de jeunes en difficulté. Le Théâtre est aussi un lieu d’accueil qui met à disposition régulièrement ses locaux à des artistes.


N
ous tenons à remercier tous ceux qui rendent cette aventure possible : les BENEVOLES de plus en plus nombreux, le PUBLIC, LES ADHERENTS, nos partenaires financiers que sont LA COMMUNE DE FOUZILHON, la COMMUNAUTE DE COMMUNES LES AVANT-MONTS DU CENTRE HERAULT, LE CONSEIL GENERAL DE L’HERAULT, LA REGION OCCITANIE et puis nos complices qui apportent soutien technique et moral : LE THEATRE SORTIE OUEST, LE POISSON FA, ACS et les communes de Magalas, Gabian et Pézenas.

Cette saison est dédiée à notre amie Barbara Weldens. La diva du Théâtre de pierres s’en est allée, mais l’âme du lieu est encore toute chargée de ses éclats de rire et dans nos cœurs, son chant si puissant ne cessera jamais de résonner, toujours vibrant.

Le TDP