SAISON 2020

Tous Les événements des mardis soirs sont programmés à 20h30. 

Restauration maison à petits prix par la Bartassière, à partir de 19h, uniquement sur réservation jusqu’à la veille. 

TARIFS des mardis:

Plein tarif: 12€,  

Adhérents, chômeurs et étudiants: 8 € 

Moins de 18 ans: 6€ 

RESERVATIONS:  

06 69 38 49 34 / resatdp@gmail.com 

Pour recevoir nos infos, inscrivez vous à notre news-letter sur le site ICI !!! 

 __________________________________________________________________

Mardi 25, mercredi 26 et jeudi 27 aout

SOIRÉES DE SOUTIEN AU THÉÂTRE DE PIERRES

tarifs exceptionnels: soutien 20 E, réduit 16 E, moins de 18 ans 10 E

 

 Avec une vingtaine d’artistes   

C’est l’occasion de joindre l’utile à l’agréable: fédérer une vingtaine d’amis artistes et créer en une journée un spectacle inoubliable au profit du Théâtre de pierres. Sous forme de cabaret, chanteurs, comédiens, circassiens, défilent et donnent le meilleur d’eux même le temps d’un passage. Ces soirées nous permettront de finir de payer les gros travaux réalisés entre août et mars qui nous permettent aujourd’hui d’avoir une loge-studio pour les artistes. (Il y a même de l’eau chaude au robinet ! Et même une douche!!!). Nous profitons de ce texte pour remercier tous les participants au crowdfunding, vos noms sont inscrits sur les murs !!!   

Crédit photo : Sandrine Pinol 

 __________________________________________________________________

Mardi 1er septembre

 Co Plateau Valentine Viale / Véronique Merveille  

Accompagnées respectivement de Barbara Hammadi (piano) et de Jean Philippe Cazenove (contrebasse). Musiciens invités : Pauline Roux-Merveille (percussions), Ric Boursy et Richard Dossman, (guitares), Marc Hévéa (accordéon)   

Valentine Viale / Une Moitié du Monde 

 Ce répertoire de reprises d’Anne Sylvestre est une ode à la femme, à celle qui pleure, à celle qui rit, à la sorcière, à l’hystérique, à celle qui fait la gueule si elle en a envie ! Une Moitié du Monde, c’est un clin d’œil à un monde où les deux moitiés seraient ensemble, libres de créer, de douter ou d’ouvrir sa maison aux quatre vents.   

Véronique Merveille / Sortie de l’album Un Joli Courant d’air 

 «Un jour le stylo s’emballe à nouveau et les chansons ressurgissent ! Comme l’a dit François de La Rochefoucauld: «Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit». Enregistrer un nouvel album est une petite mais douce folie! J’avais besoin d’un joli courant d’air, que les rideaux s’envolent de travers… » V. M.  

 Crédits Photos : Eglantine Jouve et Bob Giraud  

________________________________________________________________________________________Mardi 8 septembre

L’Audace du Papillon 

 La Farouche Compagnie  

 De et par Sabrina Chézeau, mise en scène et co-écriture Luigi Rignanese, régie Mathieu Maisonneuve  

 Faut-il attendre de se brûler les ailes pour oser l’essentiel? 

 Denise a 55 ans, une épreuve de vie vient faire tout basculer et remettre du mouvement dans son existence, en elle et autour d’elle. Dans ce récit lumineux peuplé de nombreux personnages, le rire côtoie la profondeur et le corps danse les mots pour raconter l’urgence de réaliser ses rêves les plus intimes. Un spectacle comme un grand souffle qui donne envie de croquer pleinement sa vie dès aujourd’hui. « Magnifique et émouvante ode corporelle à la vie » Cristine Marino – Le Monde. 

 A partir de 12 ans, durée 1h15.  

 Crédit photo : Jacob Redman 

__________________________________________________________________

Mardi 15 septembre(In)certain regard / nouveau spectacle! 

les Frères Jacquard  

Avec Jean-Michel, Jean-Stéphane et Jean-Corentin, mise en scène Les Frères Jacquard, regard extérieur Patricia Marinier, machinations Jonas Thomas, mise en lumière Yann Martinez, mise en son Jean-Sébastien Gratas  

Une analyse critique et coquasse de la musique populaire à travers les âges… Après avoir sillonné les routes, distillant joie musicale et chaleur humaine, ce sont en professeurs émérites que Les Frères Jacquard nous reviennent pour aborder des sujets aussi pointus que: «Les grands chanteurs morts expliqués aux enfants»«Stretch et Bee Gees: le mystère des voix de tête» ou bien encore «Musique classique et chansons paillardes: Amours interdites?», etc. 

Note à benêts: L’usage de calculatrices programmables et de téléphones sans fil est interdit durant le cours. 

A partir de 7 ans, durée 65 min. 

Crédit photo : Nicolas Laurent 

_________________________________________________________________________________________

Mardi 22 septembre

La Rouille  

Pièce bavarde pour un danseur en chute libre  

Cie Manifeste  

Joué et dansé par Alfredo Vargas, Texte Philippe Saulle, Mise en scène Isabelle Saulle   

C’est un homme qui est confronté à la douce douleur de sa propre rétrospective, autant qu’à l’ironique usure de son corps de danseur . La rouille, ce mécanisme d’oxydation à force d’échanges, enraye la machine et la machine tombe en morceaux. C’est dans cette chute bavarde qu’il cherche désespérément une solution… Le temps presseCette force de gravitation qui irrémédiablement nous colle au plancher a -t-elle un autre sens que celui si simple, de la chute d’une machine? Mais de quoi est fait le vent cosmique? Existe-t-il quelques rares mots magiques qui nous diraient le monde autrement ? Il faut fouiller l’espace et le sens de l’espace aussi. Le temps presse.  

Crédit Photo: Jeanne Davy   

___________________________________________________________________

Samedi 26 septembre à partir de 11h

Journée cinéma local ou tourné en région 

En complicité avec Occitanie Films  

Le programme détaillé sera disponible sur le site du théâtre début septembre  

Durant cette journée cinéma nous aurons l’occasion de découvrir des documentaires et des fictions en présence de réalisateurs ou acteurs représentant les films, nous verrons notamment  les documentaires : « Les femmes au fil de Thau » d’Hélène Morsly,  « Ani-maux » de Sylvère Petit, « Qui c’est celui-là » de Laurence Kirsch sur Pierre Vassiliu, « La part des autres » de Jean-Baptiste Delpias et Olivier Payage sur la démocratie alimentaire, mais aussi des fictions dont des courts métrages de Stéphane Clovis et d’Eglantine Jouve mais aussi : 

 le long métrage Pompéi de John Shank et Anna Falguères, film franco belge tourné en région.  

 Crédit photo : Prod Jour2fête  

 ________________________________________________________________________________________

 Samedi 3 et dimanche 4 octobre

 Les VENDANGEUSES

 En partenariat avec Le Pays d’art et d’Histoire du haut Languedoc et vignobles

 Samedi 3 octobre

 -19h30 Repas et dégustations de vins par des viticultrices locales

 -20h30 Spectacle Filles des vignes, Compagnie Espace Nomade

 Mise en scène et écriture Corinne Aden, jeu et chant Véronique Merveille

 Vigneronnes, sommelières, œnologues, elles ont su trouver leur place dans l’univers du vin, resté longtemps le domaine des hommes. Elles partagent aujourd’hui avec eux ce goût du vin bien fait, breuvage né d’une rencontre singulière entre un terroir et une personnalité. Pour faire du bon vin, il faut aimer le boire. Il faut aussi aimer le goût de la terre, du fruit rouge, de l’humus, du vent et de la pluie. Certaines d’entre elles ont accepté de nous livrer leur vécu, leurs joies et leurs peines aussi.

                      _______________________________________________

 Dimanche 4 octobre à partir de 15h “Entrée libre”

 « Le Dimanche où tout le monde raconte »

 en présence du conteur Kamel Guennoun

 Le public est invité à partager des histoires, des anecdotes, en toute simplicité. Ce rendez vous privilégié et intime qui rassemble petits et grands est chaque année un moment de grâce, en dehors du temps, où la parole circule, précieuse, avec légèreté et complicité. 

 ________________________________________________________________________________________

 Mardi 13 octobre 

 «Voici venu le temps des rires et des chants…»

 

Après une retraite amplement méritée voici enfin et en exclusivité pour le Théâtre de pierres le Come Back sur scène, en Stand up «et autres», d’un artiste bien trop méconnu du grand public mais tant adulé par le bon public. 

 Un moment d’humour, de charme et de frissons sans concessions, ou seront abordés entre autres des questions de société, d’écologie, de notre rapport à nous même et bien d’autres sujets. 

 Distribution et écriture en cours……. 

 Crédit photo : Eglantine Jouve  

  _________________________________________________________________________________________

Mardi 20 octobre

De l’Ombre

Cie l’Orangerie 

 De et avec Marianne Teton, mise en scène Damien Houssier, vidéo Jessica Champlaine, régie Charles Rey 

 Nous sommes dans la Drôme, l’Isère, le Vercors, durant la Seconde Guerre Mondiale, Léa, Claire, Charlotte, Jeannette, Binette, La mémé Jeanne, Suzanne et Yvonne sont huit femmes presque ordinaires, dont les chemins vont se croiser et se lier… Discrètes, courageuses, très efficaces, leur travail est indispensable au fonctionnement et à l’organisation de la Résistance Intérieure; mais elles subissent les injustices de leur condition de femme. Poussées à bout par les atrocités commises par l’ennemi, ces Femmes de l’ombre vont se réunir pour mettre en place une opération secrète.  

 ________________________________________________________________________________________

 Mardi 27 octobre

1ère partie: scène ouverte aux enfants! 

L’Apprenti 

Cie Itinéraire bis

Texte Daniel Keene, avec Gilles Buonomo et Simon Pierre Ramon, direction d’acteurs Philippe Curé, scénographie Daniel Fayet, illustrations vidéo Camille Dorman, animation Vidéo Christophe Boucher, création lumière Nicolas Marragou  

 Julien, jeune collégien, trouve son père distant. Il se met alors en tête de trouver un « meilleur »  papa, qui l’aimera pour ce qu’il est. Après avoir longuement observé et étudié les habitudes des clients du café d’en face, il choisit Pascal, l’amateur de mots croisés. À la recherche de lien affectif, ces deux inconnus explorent la relation père-fils et nous interrogent sur son fondement, déconstruisant et reconstruisant, scène après scène, le rapport à l’intelligence humaine. L’autorité ici ne fait pas loi. L’envie et la curiosité oui…  

A partir de 10 ans, durée 55 min 

Crédit photo: Marc Ginot  

________________________________________________________________________________________

 Mardi 3 novembre

Didier Super est bien plus marrant que tous ces comiques de merde 

 Didier Super 

 Mise en scène Martin Petit Guyot et Juliette Marre, Régie John Girard et Fabrice 

 Après avoir été pendant 15 ans l’égérie à l’arôme gauchisant d’un public allant de l’altermondialiste post-ado au retraité bobo sous «perfusion intellectuelle» de France Inter, Didier s’est enfin mis «en marche» pour devenir l’égérie de Tous. Quel est donc le déclencheur de ce virage artistique tant attendu par son entourage ? Peut être un voyage en Inde qu’il s’est offert pour ses 40 ans, ou cette rencontre avec un sage, Shri Malamanapalahm, auprès de qui il absorbe en toute confiance les substances nécessaires à ce “voyage vers la transcendance de l’illimité” qu’il réalise lors d’une méditation au bord du lac Pushkar?  

A la suite de cette révélation, une force invisible le pousse à rechercher sans relâche la quintessence du rire et de la blague pour en comprendre la mécanique céleste. Durant des mois, on le voit errer dans Paris à l’affût du moindre gala d’un de ces grands maîtres de la vanne avec un seul but: percer le secret de leur succès. Finalement, l’objectif de ce nouveau spectacle n’est rien d’autre que de vous faire apprécier à quel point l’élève dépasse aujourd’hui ses maîtres….   

Crédit photo: Christophe Garbage  

________________________________________________________________________________________

 10 novembre

Carte blanche à Lula Heldt

En présence d’invités…  

Chansons de poésie décalée, épicées d’un esprit clown freaks… Lula Heldt est une artiste inclassable. Dans son nouveau répertoire, elle vous invite au cœur de son intime poésie, là où les mots deviennent cascade au fil des notes. Poly-instrumentiste, elle s’ accorde dans ce nouveau répertoire avec son Alfred (le violoncelle), sans archet, à la manière d’une contrebasse de quinte. L’humour s’ invite à l’ onirisme, et pas que… immergeant le public dans une vague d’émotions tourbillonesque… Un voyage en harmonie!

__________________________________________________________________ 

 Mardi 17 novembre

Covoiturage pour un magnifique spectacle à Magalas:

“Ma langue maternelle va mourir” de et avec Yannick Jaulin

Ouverture du bar du théâtre puis covoiturage pour aller voir le spectacle de Yannick Jaulin à 21h à la Maison pour tous de Magalas, programmé par la communauté de communes des Avant-monts.

Tarifs exceptionnels : 5€ Plein tarif / 3€ Tarif réduit (Moins de 26 ans, demandeur d’emploi, étudiant) / Gratuit pour les moins de 16 ans
Réservations: 06 43 92 46 84 ou reservation@avant-monts.fr

Dans “Ma langue maternelle va mourir”, l’artiste part de son enfance et de son parlange maternel des Deux-Sèvres pour dénouer les fils de la domination que cache, à peine, l’histoire des langues non nationales. Des langues en danger face aux langues dominantes qui, comme le soulignait Bourdieu, symbolisent un pouvoir qui ostracise l’autre. Quitte à réécrire  l’histoire et nous faire croire que l’Amérique latine n’a jamais parlé qu’espagnol et la France que le français. Lui, Yannick Jaulin, chérit le génie de ces parlés, leur inventivité, leur plasticité… Cela devient une ode, parfois mélancolique, souvent pleine d’humour. A l’évidence un plaidoyer.
Avec “Ma langue maternelle va mourir”, tous les mots et toutes les langues reprennent vie.

 Le conteur façon Jaulin se veut comme cette vigie placée à la proue d’un frêle esquif, ballotté par les flots. Titanic dans le Poitou ? Visionnaire, un peu, malicieux beaucoup. ” La Croix

 

__________________________________________________________________ 

  Mardi 24 novembre

 Le tout petit prince minuscule 

 Un conte pour les simples d’esprit  

 Écrit et mis en scène par Yves Cusset, interprété par Ernaut Vivien  

 Poétique, drôle et terrifiant tout à la fois, ce conte livre le récit de vie d’un homme trop petit confronté à un monde trop grand pour lui. Il nous entraîne dans les méandres de son esprit et nous livre sa vision du monde et sa philosophie de la vie. Une plongée en apnée dans le cerveau d’un déficient intellectuel dont on aperçoit à nos dépens toute l’étonnante efficience de pensée. «Ernaut Vivien est bouleversant. Le texte est plein de vérités et de poésie. Parfois drolatique, parfois douloureux. Pas un bruit dans la salle, chacun retient sa respiration tant l’émotion est intense» Au Balcon.  

___________________________________________________________________

 Mardi 1er décembre

 Le Grand Tout 

Paccoud et le Sister System  

Avec Aurélie Miermont, Christian Paccoud, Elena Josse, Armelle Dumoulin et Fanny Lefebvre 

 

Le Grand tout c’est.. Cinq voix qui posent leurs pieds sur le plateau, après avoir minutieusement préparé le terrain aux émotions cachées. Croiser les écritures et les aligner comme on monte un spectacle de music-hall. Sublimer le réel par la force des voix, le jeu des harmonies et la force de la parole poétique. Comme le clown pose une plume bleue sur le marteau-piqueur, comme la danseuse s’ouvre sur les charbons ardents, nous chanterons dépouillé(e)s de toutes contraintes.   

Crédit photo : Pierre Olcese   

 

 __________________________________________________________________

  Mardi 8 décembre

 « Hourrah… Ferrat!! » 

 Poésies et combats  

 Avec Jean-François Benoit (chant) et Jérôme Médeville (piano)  

 Ferrat est parti il y a dix ans en mars. Il laisse une œuvre formidable de poésie et d’ engagement. Dans ce spectacle qui ne se veut ni larmoyant ni enragé, Jean-François Benoit, chanteur amateur ou amateur de chanson, et Jérôme Médeville pianiste voyageur, mettent en exergue des chansons connues ou inconnues, toutes intégralement conçues par l’auteur-compositeur. De « l’Homme sandwich » aux « Petites filles modèles » alternent, chansons témoins, chansons revendicatives ou chanson d’amour, dans lesquelles le public est appelé à intervenir. Les commentaires de l’un ou l’autre accompagnent chacun des titres avec la volonté affirmée de rendre encore plus intime cet artiste populaire.  

 Crédit photo: Eglantine Jouve  

________________________________________________________________________________________